Chute de l’action Toshiba: un impact sur la vente des télés en France

Le monde des affaires est rempli de rebondissement et de faits surprenants. Un jour, tout évolue comme cela se doit, les chiffres sont au vert et tout d’un coup, toute chute de manière drastique. Récemment, nous avons assisté à un pareil feuilleton, avec plusieurs géants du monde numérique.

Au nombre de ceux-ci, nous avons la firme japonaise Toshiba. Une situation qui, sans aucun doute, a entrainé de lourdes conséquences. Pour avoir une plus grande évaluation de la situation, nous avons voulu savoir l’impact de cette dernière sur la vente des télévisions en France.

Aperçu de Toshiba

Avant de nous intéresser, au sujet en question, il serait bien utile d’avoir quelques détails importants sur la société en question. Figure de proue dans le domaine du numérique, Toshiba a été fondé en 1875 et le nom actuel lui a été un peu plus tard en 1984. Ce qui fait d’elle l’un des plus en anciens et des plus expérimentés de son domaine.

Il est connu pour être l’un des plus grands fabricants d’ordinateurs. Vous le trouverez dans la production de mémoire vive, disque dur, composants électroniques, baladeur MP3, téléphone mobile, scanner médical, pour ne citer que ceux-là. Cependant, depuis 2015, les choses ne marchent plus vraiment pour la firme. Que s’est-il passé ? Plus d’infos sur les TV Oled ici

Comprendre la chute de Toshiba

Tout a commencé en 2015 avec une malversation financière ayant entrainé la firme devant la justice. Une phase qui a entrainé de profonds changements à la tête de l’institution administrative de la société. Cet ensemble de choses sera rendu un peu plus compliqué, par une autre affaire liée au nucléaire en 2016. Du coup, la firme se retrouve dans une situation de crise flagrante, et est même incapable de rendre des comptes aux actionnaires.

Les conséquences n’ont pas tardé à se faire remarquer au niveau de la bourse, avec une descente catastrophique des chiffres. La marque a donc été obligée de vendre une bonne partie de ses avoirs. Nous avons par exemple la liquidation de sa filiale de fabrication de production d’appareils médicaux à Canon, l’un de ses concurrents. Un ensemble de choses qui nous amène aux différentes conséquences sur la vente de téléviseurs en France.

Une baisse conséquente de vente

Toshiba s’est imposé sur le marché des téléviseurs pendant des années. En France, ses produits ont aussi une bonne place. Cependant, la situation de crise n’a pas épargné le secteur de vente de télévision. À partir de 2016, les chiffres ont connu une baisse considérable. Certains spécialistes parlent même d’une baisse de 50 %.

Autrement dit, le marché des téléviseurs a été touché à un point critique. De 3,9 millions de ventes un an avant, on en arrivé à 2 millions. Un état de choses qui devient de plus en plus critique en 2017. La marque a même été obligée, ainsi que plusieurs autres firmes, à livrer ses téléviseurs à des prix en dessous de la moyenne, ce qui équivaut à une liquidation. De quoi empirer la situation de la société japonaise, qui en était déjà à bout.

Il faut tout de même constater que les mauvais jours que connait ce secteur ne sont pas uniquement liés à la mauvaise passe de Toshiba. Des facteurs extérieurs comme l’arrivée en grande pompe des «Smarts TV» en sont également pour quelque chose, et les vendeurs en ont conscience.

Plus d’informations ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *